Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonjour à tous, 

Si vous vous intéressez à Socotra c'est sans doute parce que vous pensez qu'il est possible de visiter cette île. De plus, si vous surfez sur mon blog c'est que vous avez regardé une carte pour localiser Socotra.

Vous savez alors que Socotra est beaucoup plus proche de la Somalie que du Yémen. De plus, l'île est presque entièrement entourée d'une barrière de corail. Enfin, le golfe d'Aden est l'une des routes maritimes les plus fréquentées au monde. 

Conclusion, si vous avez peur des pirates et des hommes affamés, ou si vous avez le mal de mer ; ne prévoyez surtout pas d'aller à Socotra en bâteau même si ça vous fait rêver et il y aurait de quoi. Petite parenthèse néanmoins, les somaliens n'ont aucun intérêt à aller à Socotra : l'approche maritime est très dangereuse, la saison des vents violents dure plus de 3 mois ; et l'île est sous climat semi-désertique, il n'y a donc pas grand chose à manger ni à boire, voire vraiment pas grand chose. Alors les Somaliens, rassurez-vous, sont beaucoup plus attirés par les croisièristes du golfe d'Aden que par l'île. 

 

Le seul moyen d'accéder paisiblement à l'île c'est l'avion (hormis pendant la saison des vents, du juin à septembre). 

Rappel : Socotra est inaccessible pendant l'été. 

 

Ceci étant dit, l'avion qui vous amène habituellement à Socotra décolle de Sana'a, la capitale du Yémen, et fait escale à Mukallah (côte maritime de la péninsule arabique). 

Le Yémen en général et les yéménites en particulier ne sont pas dangereux, c'est la manipulation politique qui est dangereuse. En temps normal il n'y a absolument aucun danger à passer quelques jours à Sana'a pour voir les plus vieux buildings du monde. 

Mais aujourd'hui, le Yémen est en pleine insurrection, en pleine révolution voire en guerre civile puisque chaque jour des yéménites meurent sous les frappes des milices extrémistes et terroristes, comme en Syrie. Le peuple yéménite est la première victime de cette guerre armée. 

Le fait d'avoir un passeport français peut avoir beaucoup de valeur à l'étranger. Les ambassades européennes étant responsables de la sécurité de leurs ressortissants à l'étranger, ont toutes fermées et demandent que leurs ressortissants quittent le pays. SI vous allez sur le site diplomatie.gouv, bien sûr qu'ils ne vous demanderont de ne pas aller au Yémen. Ce en quoi ils ont raison, tout du moins en ce qui concerne le Yémen péninsulaire. C'est pourqoi lorsque vous irez faire votre visa à l'ambassade, vous devez insister sur l'objetif de votre voyage, Socotra et sur le trajet de votre vol en avion (voir ci-dessous). 

Les socotris sont assez dépendants du tourisme depuis l'ouverture de l'aéroport d'Hadiboh en 1998. L'île souffre beaucoup, bien qu'indirectement, de la situation politique au Yémen. 

Socotra est très éloignée du Yémen sur le plan géographique, socio-culturel et environnemental. 

La sécurité des étrangers à Socotra se renforce de jour en jour : moins il y a de tourisme, plus les étrangers sont entourés des attentions bienveillantes des socotris. Il faut imaginer Socotra comme un village où tout se sait et tout se dit. Etant donné qu'il n'y a pas de pirates somaliens, ni de terroristes, le risque sécuritaire à Socotra est nul ! 

Vous ne me croyez pas, je sais, mais une fois sur place vous comprendrez... 

 

Mise à jour des vols pour Socotra du 27 janvier 2015 : 

 

Ouverture d'une ligne directe Dubaï / Socotra - Socotra / Dubaï  par Yemenia airways à partir de mi-février 2015. 

Réservation possible dès maintenant sur leur site internet : www.yemenia.com

 

N'hésitez pas à contacter les compagnies aériennes pour plus de précision. ou des organisateurs de voyages locaux qui pourront également s'occuper votre passeport si vous avez du mal à expliquer à l'ambassade l'objet de votre voyage au Yémen, c'est-à-dire Socotra. 

 

PS :

Les socotris, comme les yéménites en général, sont très heureux de voir des étrangers, des gens qui ont bravés les avertissements et les menaces issues de l'imaginaire occidental manipulé pour rencontrer l'un des pays les plus beau du monde, l'Arabie heureuse disaient les grecs de l'antiquité. N'ayez donc pas peur de l'image du Yémen vu de l'extérieur, ce que l'on connait très mal a peu de chance d'être la vérité. 

De toute façon, une fois à Socotra, vous verrez très vite que personne ne viendra vous embéter dans l'île que tout le monde appelle "The lost world" et c'est pas pour rien. Socotra c'est un peu le paradis perdu alors allez-y sereinement mais surement. 

Aller à Socotra : prendre l'avion avec Yemenia
Tag(s) : #Voyage

Partager cet article

Repost 0